L’Incroyable Histoire de Raketa

Vous avez un peu d’argent de côté ? Du temps libre à consacrer à votre passion, l’horlogerie ? En ce cas, suivez-nous, nous allons vous montrer comment reconstruire une marque. Nous avons …

Mais où va donc TAG Heuer ?

TAG Heuer aime les paradoxes. La marque continue son ascension vers la haute horlogerie, mais, en même temps, renforce son entrée de gamme sur le quartz. Ils investissent beaucoup en R&D, mais le consommateur final grand public n’en voit pas (encore) le bénéfice. Ils ont la volonté de simplifier l’horlogerie, mais mettent de côté dans leurs travaux les principales avancées et les principaux acquis des dernières décennies.

Complications : les tendances de demain

Le monde des complications ne connait pas de limite. Mais les horlogers ont-ils pour autant le loisir de créer tout ce qui leur vient à l’esprit ? Naturellement non, et pour une raison principale : l’opinion du consommateur est forgée par ce que les marketeurs appellent des ‘tendances’. Et le fait est que la tendance de 2010 fut celle d’un retour à des pièces simples, discrètes, lisibles, ce qui n’est pas vraiment le terrain de jeu favori des inventeurs géniaux mais un peu hors normes. Comment les deux vont-ils se (ré)concilier ?

Snowgolf Cup 2011 : Vacheron glacé

Concentration, précision du mouvement, tradition, élégance, ainsi, quoi qu’on en dise, qu’une certaine forme d’élitisme : le golf et la haute horlogerie partagent de toute évidence un ADN commun. De Rolex à TAG Heuer, les plus grandes marques s’aventurent régulièrement sur les greens. Vacheron Constantin ne manque pas à l’appel, mais au travers d’une formule pour le moins atypique : la Snowgolf Cup.

Sous pression

“Avant d’aborder le sujet qui nous occupe, Olivier, laisse moi te dire que, parfois , c’est difficile pour moi de lire tout ce que je lis sur le blogs et …