Esquisses – A l’origine des légendes (Première partie)

Olivier MullerFrench2 Comments

  • Share on Tumblr

Pen and Pad

Comme nous, vous avez dû vous demander au moins une fois, en regardant votre montre au poignet, comment elle était née. Vous serez d’accord avec nous que l’art horloger se joue autant sur la technicité que sur l’esthétique, et que les pièces les plus exceptionnelles sont celles qui arrivent à l’équilibre des deux. L’apparence d’une montre devient alors presque aussi important, si ce n’est aussi important, que le coeur qui l’anime.

Au fil du temps que nous passons avec d’innombrables et admirables maîtres horlogers, nous avons eu à de nombreuses reprises l’opportunité de voir les premières ébauches de leurs créations.

Certains nous ont avoué être de très mauvais dessinateurs. Certains ont toujours été doués pou cet art de l’ébauche. Certains ont besoin d’un endroit dégagé et d’un stylo bien précis, alors que d’autres se contentent d’un coin de table voire de post-its, armés du premier crayon qu’ils trouvent. Aussi vite que possible, ils couchent sur papier La Grande Idée, avant qu’elle ne s’envole à jamais. (ndlr : pour ceux qui ont eu le plaisir de partager un diner avec Roland Iten, vous n’êtes pas sans savoir que ce dernier appartient plutôt à la dernière catégorie, dessinant des ébauches à couper le souffle sur tout ce qu’il trouve, y compris la table !).

Nous n’allons pas longuement disserter sur toutes ces magnifiques épreuves, lesquelles, en fin de compte, parlent d’elles-mêmes.

Par exemple, nous ne vous dirons pas que Ludovic Ballouard a toujours un carnet à ses côtés, sur lequel il jette à la volée un certain nombre d’idées qu’il est à peu près le seul à pouvoir déchiffrer. Que Jean-Claude Biver, lorsqu’il dessine, a déjà en tête, à peu de choses près, le produit tel qu’il le voudrait une fois réalisé. Que Christophe Claret n’a eu besoin que de quelques minutes pour dessiner l’essence de l’incroyable Dual Tow. Que  Jaeger-LeCoultre se livre à des ébauches si parfaitement maitrisées qu’elles rivalisent de précision avec des réalisations logicielles.

Nous vous laisserons simplement admirer ces magnifiques esquisses. Restez en ligne dans les prochains jours pour découvrir ces ébauches et en savoir un peu plus sur ces pièces (et même si vous les découvrez dans ces colonnes !).

Montblanc Metamorphosis

Montblanc Metamorphosis
©Montblanc

Montblanc Metamorphosis
©Montblanc

Montblanc Metamorphosis
©Montblanc

Montblanc Metamorphosis
©Montblanc

Montblanc Metamorphosis
©Montblanc

Ludovic Ballouard – Upside Down Watch

Ludovic Ballouard Upside Down Watch
©Ludovic Ballouard

Ludovic Ballouard Upside Down Watch
©Ludovic Ballouard

Ludovic Ballouard Upside Down Watch
©Ludovic Ballouard

Ludovic Ballouard Upside Down Watch
©Ludovic Ballouard

Ludovic Ballouard Upside Down watch
©Wai Shan Lam

Ludovic Ballouard Upside Down Watch
©Wai Shan Lam

Linde Werdelin – The One

Linde Werdelin The One
©Linde Werdelin

Linde Werdelin The One
©Linde Werdelin

Olivier MullerEsquisses – A l’origine des légendes (Première partie)

2 Comments on “Esquisses – A l’origine des légendes (Première partie)”

  1. Pingback: The Origin Of Legends – The Sketch Book Series (Part. 1) | The Watch Lounge – the Online Watch Lover's Magazine

  2. Pingback: Esquisses – A l’origine des légendes (Deuxième partie) | The Watch Lounge – the Online Watch Lover's Magazine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *