La difficile équation entre innovation et modernité – L’innovation dans la haute horlogerie – 1ère partie.

Olivier MullerFrench1 Comment

Breguet Tradition Hand-wound

Il n’y a pas de salut à long terme sans innovation permanente. C’est certainement la maxime la plus répétée dans l’industrie, quel que soit le secteur d’activité.

A la recherche de l’équilibre parfait

Et pourtant, en matière d’horlogerie, le client est certes sensible à l’innovation des marques, mais reste en même temps profondément attaché à la tradition, voire à un strict statu quo pour les modèles les plus anciens. Comment les grandes maisons de l’horlogerie tiennent-elles ce grand écart ? Comment dédier une partie de sa production à d’illustres modèles parfois excessivement onéreux et compliqués, tout en maintenant de forts investissements en R&D ? Comment de jeunes marques peuvent-elles relever ce défi des plus risqués ?

C’est tout le paradoxe de l’industrie horlogère. Regarder loin devant, mais rester attacher à son passé. Découvrir de nouveaux territoires, mais rester fidèle à sa culture d’origine.  Respecter la plus pure tradition, mais toujours être en mouvement. En somme : aller de l’avant….tout en restant attaché à ses racines.

Chaque marque a développé sa propre réponse, mais toutes ont le même objectif : toujours séduire le client final.

Retour aux sources

The Watch Lounge est allé à la rencontre de certains capitaines d’industrie pour mieux comprendre leur stratégie.

Mr. Jean-Claude Biver – CEO, Hublot

Jean-Claude Biver

Jeudi, 10h, nous sommes avec Jean-Claude Biver, Président de Hublot. Pour lui, qui a œuvré chez Omega comme chez Blancpain avant de reprendre Hublot, il n’y a pas de recette miracle pour rester visible et attractif. « Il faut à chaque fois repartir d’une feuille presque blanche. Il faut naturellement prendre en considération l’ADN de la marque, mais il n’y a pas de recette unique ».

Certes, mais pour un vieux capitaine d’industrie comme Jean-Claude Biver, s’il y a bien quelque chose qui a changé la donne, c’est la crise, non ? « Oui, c’est beaucoup plus facile aujourd’hui d’être dans ce business ! Il y a aujourd’hui beaucoup plus de marques, la plupart des marchés sont déjà ouverts, c’est devenu très facile de se lancer ».

Mais plus de marques veut dire plus de concurrence, donc retour à la case départ : comment émerger ? « Déjà, pour moi, la présence sur le terrain est indispensable. On ne demande pas à un capitaine de foot de suivre le match depuis les tribunes. Le vrai luxe, c’est la proximité. Je voyage une fois par mois aux Etats-Unis, au Japon, et en Chine, et je continuerais tant que ma santé me le permettra ! ».

Jean-Claude Biver

Présence sur le terrain, proximité…et affichage ? On a récemment vu M. Biver au bras de mannequins engagés pour des causes liées au développement durable. Est-ce un effet marketing à l’heure où ces grandes causes ont acquis une notoriété inégalée ? Un effet de plus pour se démarquer ? Au contraire. Jean-Claude Biver s’emporte : « Ce siècle sera celui du partage ou ne sera pas ! Je ne comprends pas les marques qui n’ont pas d’engagement philanthropique. Partager, pour une marque de luxe, c’est une nécessité ! ».

Certes, M. Biver, mais en attendant, vous utilisez cet affichage comme argument commercial… . « Non, je le fais parce que cela correspond à ma sensibilité personnelle, et à celle de mes clients. D’ailleurs la plupart des marques ont une action philanthropique. Qu’elles l’affichent ou pas ne m’intéresse pas. En ce qui nous concerne, c’est cohérent avec l’ADN de la marque, avec mes convictions personnelles, et avec la philosophie de nos clients. Je ne vais quand même pas aller dans le sens opposé ! ».

Olivier MullerLa difficile équation entre innovation et modernité – L’innovation dans la haute horlogerie – 1ère partie.

One Comment on ““La difficile équation entre innovation et modernité – L’innovation dans la haute horlogerie – 1ère partie.”

  1. Pingback: How To Move Forwards While Looking Backwards – Innovation In The Watch Industry Part.1 | The Watch Lounge – the Online Watch Lover's Magazine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *